vendredi 11 juin 2021

Les sept sœurs - T1


Lecture terminée le 11 juin 2021 : Les sept sœurs

Tome 1 : Maia de Lucinda Riley (Éditions Points)


À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a ramenées des quatre coins du monde et adoptées lorsqu’elles étaient bébés, Maia d’Aplièse et ses sœurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Pour héritage, elles reçoivent chacune un mystérieux indice qui leur permettra peut-être de percer le secret de leurs origines.
La piste de Maia la conduit au-delà des océans, dans un manoir en ruines sur les collines de Rio de Janeiro. C’est là que son histoire a commencé… Secrets enfouis et destins brisés : ce que Maia découvre va bouleverser sa vie.




Et si on voyageait au Brésil ?

La saga des sept sœurs de Lucinda Riley a un très grand succès. C'est aussi ce qui m'a fait tarder à lire ce premier tome. Parce que parfois, lorsque un livre a beaucoup d'avis positifs, j'en attends beaucoup et je suis déçue. Je dois dire que pour ce premier tome, mon avis est mitigé.

Lorsque l'histoire débute, on va faire la connaissance de Maia. Cette jeune femme de 33 ans, est l'aînée d'une famille de six sœurs. Elle est traductrice de livres. Marina, la femme qui l'a élevé et qu'elle considère comme sa mère, lui apprend que son père est décédé. C'est un choc immense pour elle, et c'est à elle que lui revient la lourde tâche de prévenir ses sœurs. Elles sont six : Ally, Star, Cece, Tiggy, Electra et Maia. Six filles qui ont été adoptées par Pa Salt. Ce riche homme d'affaires qui vit à Atlantis en Suisse. Voilà qu'il n'est plus là, et qu'il avait semble-t-il tout organisé, jusqu'à ses funérailles.

Lorsque les six sœurs seront réunis, elles seront informées de ce que leur père avait prévu pour elles. Dans ce premier tome, même si l'on rencontre toutes les sœurs lors des cent premières pages, on va s'intéresser plus particulièrement à Maia. Puisque leur père a laissé à chacune d'elles des indications leur permettant de partir à la recherche de leurs origines et de leur passé. Pour Maia, elle devra se rendre au Brésil pour percer le secret de sa naissance. Sur place, elle pourra compter sur l'aide d'un auteur pour qui elle est traductrice.

Le récit alterne deux points de vue et deux époques. Maia avec le présent et la recherche de ses origines et Bel avec le passé. Si la partie présente sur Maia était rythmée, j'ai trouvé quelques longueurs avec le passé et Bel. Bien sûr, c'est là le plus important du récit pour découvrir la vérité sur la naissance de Maia, mais ça m'a paru un peu long.

J'avais beaucoup aimé la rencontre avec toutes les sœurs, et je suis assez curieuse d'en savoir plus sur Ally, Star et Tiggy.

En bref, j'ai bien aimé ce premier tome. Je m'attendais à avoir un avis plus positif, mais il est vrai que ce n'est pas mon genre de lecture habituellement. Une histoire de secret, de découverte de ses origines. Entre passé, présent, du Brésil, en passant par Paris, et la Suisse, c'est un roman qui vous fera voyager en compagnie de Maia, la première des sept sœurs.




mercredi 2 juin 2021

Fear Street - T1

Lecture terminée le 2 juin 2021 : Fear Street

Tome 1 : La disparue de R.L Stine (Pocket Jeunesse éditions)


Le danger rôde à Fear Street. Serez-vous assez courageux pour le braver ?
Mystérieuse et d’une beauté irréelle, la nouvelle élève, Anna, fait tourner la tête de Cory, le garçon le plus populaire du lycée de Shadyside. Tout en elle l'obsède... au point qu’il en perd le sommeil. Délaissant ses amis et ses entraînements, il ne vit plus que pour ses baisers. Mais que cache l'extrême pâleur d’Anna ?
Quand, la jeune fille disparaît soudainement, Cory est bien décidé à découvrir son secret. Mais osera-t-il se rendre jusque chez elle, dans l’inquiétante Fear Street ? Et surtout… En sortira-t-il indemne ?
L’amour de votre vie vaut-il tous les sacrifices, y compris la mort ?




Je tiens à remercier Babelio ainsi que les éditions Pocket Jeunesse qui m'ont permis de découvrir ce roman grâce à la Masse Critique : Jeunesse et jeunes adultes : l'envole face à la gravité. Merci pour leur confiance. 

Lorsque j'ai vu que ce titre était proposé je n'ai pas résisté bien longtemps à postuler. Parce que, RL Stine c'est un peu de nostalgie. J'ai lu une grande partie des Chair de poule lorsque j'étais en primaire et j'en garde un souvenir précieux. Alors, j'ai été super contente lorsque j'ai été informée que j'allais recevoir ce roman. 

Faire un tour dans Fear Street, à vos risques et périls !

Lorsque l'histoire débute, on va faire la connaissance de Cory, un jeune homme de 16 ans qui est au lycée de Shadyside. Il fait partie de l'équipe de gymnaste. Lors du déjeuner à la cantine, il va apercevoir une fille. Une nouvelle venue au lycée. Elle a des yeux bleus qui l'hypnotisent, littéralement. À partir de ce moment, cette rencontre, il va tout faire pour la revoir.

Mais il y a des choses étranges. Anna semble différente des autres. Et elle vit dans Fear Street. Cette rue qui serpente le long du cimetière municipal, cette rue qu'on dit maudite. Mais Cory est prêt à tout pour Anna, même à s'y aventurer. Alors que se passe t'il vraiment ? Anna est-elle bien là ? Pourquoi certaines personnes déclarent-elles le contraire ? Alors que Lisa l’amie de Cory fait face à des menaces, le doute s’installe, jusqu’au dénouement. La vérité est loin de ce que j’imaginais.

J'ai beaucoup aimé cette lecture. C'est une histoire qui vous entraîne malgré vous dans Fear Street, parce que tout comme Cory, je voulais découvrir la vérité. Dès les premières pages, le ton était donné, puisqu'il résidait peu de doute sur ce qui était arrivé à Anna, et pourtant, le mystère restait entier. L'atmosphère du roman est pesante, on nous parle de maisons à l'abandon, d'animal qui hurle dans les bois, de brume qui obscurcit votre champ de vision. L'auteur plante son atmosphère, distille les éléments angoissants, il fait en sorte que le danger rôde à la page suivante. Et ça fonctionne ! Si vous aimez les romans avec une atmosphère étrange et pesante, n'hésitez plus.





mercredi 26 mai 2021

Passepeur - T1 [BD]



Lecture terminée le 26 mai 2021 : Passepeur

Tome 1 : Rue de la trouille de Marilou Addison et Richard Petit, Daniel Bultreys et Jean-Marc Krings (Kennes éditions)



Fredo et Mattéo, deux enfants jumeaux, ont commandé en ligne la Sled-Turbo 3000: une motoneige dernier cri, un bolide, un monstre. Mais au moment d'ouvrir le colis, c'est un tout autre monstre qui sort de la boîte: une momie égyptienne vieille de plus de 3000 ans !








Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et les éditions Kennes qui m'ont permis de découvrir ce titre grâce à l'opération Masse critique graphique : regarder autrement. Merci pour leur confiance.

Pour débuter, parlons de l’objet en lui-même. La BD attire l’œil avec ce orange flashy sur le titre et les yeux des personnages. Vous ne pouvez pas passer à côté.

Par Osiris, que l’âme de la reine revienne à la vie lorsque l’heure de la vengeance aura sonné !

Une petite phrase lue grâce à la traduction d’un smartphone, et les ennuis commencent !

La Mairie de Passepeur s’apprête à ouvrir le sarcophage d’une momie, la reine Hatchepsout qui a régné sur l’Égypte il y a plus de 3000 ans. Mais ce n’est pas exactement ce que Hercule, le maire poussé par sa mère va trouver à l’intérieur. Il semblerait qu’il y ait eu une inversion de colis !

Deux frères ont passés une commande sur internet pour une motoneige, la Sled Turbo 3000, et il semblerait que ce n’est pas cela que le facteur va leur livrer. Hatchepsout va se réveiller de son long sommeil pour obtenir sa vengeance sur son architecte.

Vous vous en doutez, c’est une bd pleine d’humour ! Parce que oui, une inversion de colis avec une momie, c’est surprenant.

Mais j’ai beaucoup aimé découvrir cet univers, ce qui m’avait attiré dans le résumé c’est le côté frousse et Égypte. Les dessins sont superbes, la partie de l’histoire qui se déroule dans le passé, 3000 ans plutôt en Égypte est très sympa, et reprend des éléments intéressants (pyramide, Osiris, Imhotep). Et la partie dans le présent avec les deux frères est pleine d’humour.

Une Bande-dessinée très sympa à lire, des belles illustrations, une belle découverte.



dimanche 23 mai 2021

Scorpi - T3


Lecture terminée le  23 mai 2021 : Scorpi

Tome 3 : Ceux qui tombent les masques de Roxane Dambre (Le livre de Poche éditions)

 Une semaine à Venise avec sa meilleure amie, voyage en jet privé et chambre avec vue sur la place Saint-Marc… Trop beau pour être vrai  ? Oui, Charlotte aurait dû se méfier. Elle se retrouve à pister un ennemi mortel des Scorpi, le Chasseur. Aidée par une étrange créature cachée dans les canaux, elle remplit sa mission, mais découvre que celui-ci est loin d’être seul  ! Toutes les familles de l’ombre vont alors converger vers Venise pour livrer combat, envoyant leurs meilleurs tueurs, plus terrifiants les uns que les autres… les pires étant sa propre belle-famille  ! Heureusement, Charlotte peut toujours compter sur Adam et son petit frère Élias, sans oublier Croquette, le chien le plus peureux de la Terre, qui va devenir sans conteste un des héros de l’aventure  !





/!\ Attention risque de Spoiler /!\

Et si nous visitons Venise en compagnie de Charlotte, Sophie et Croquette ?

Lorsque nous débutons ce dernier tome, nous retrouvons Charlotte au manoir Scorpi. Son fiancé (et créature de l'ombre/tueur à gages) Adam, lui a réservé une surprise. Son amie Sophie qui vit à Paris, va venir passer ses vacances au manoir à Belford. C'est une attention très gentille mais assez anxiogène pour Charlotte qui a peur que son amie découvre la véritable nature des habitants du manoir. Mais tout le monde a été prévenu en principe. Mais voilà que les choses se compliquent. Walder Draconis, le père de Julia a décidé d'envoyer Charlotte et son amie faire un petit tour à Venise pour un jeu de piste. Un jeu qui va très vite s'avérer dangereux.

Lors du précédent tome, Adam avait combattu un chasseur. Déjà un c'était compliqué, mais là, à Venise, leur nombre est bien pire. Les Lesath devront faire appel à des alliés, et trouver la taupe qui a vendue Charlotte. Pour être honnête, je me doutais de l'identité du traître, mais pas de l'alliée inattendue. Alors que les familles de l'ombre combattent à Venise, Charlotte et les habitants du manoir auront leur propre bataille à mener. Un récit toujours plus rythmé, des rebondissements et de l'action à chaque page ! 

Encore une fois, j'ai retrouvé ici tous les ingrédients que j'avais aimés dans les tomes précédents. On ne s'ennuie pas une minute en compagnie de Charlotte, Adam, Élias, Daniel, Clématite, Nicolette, Julia et tous les autres. Des nouvelles rencontres avec la très forte Framboise qui sera d'une grande aide à Charlotte. De l'action, de l'humour, un subtil mélange de fantastique et de romance.

J'ai beaucoup aimé ce dernier tome. Et dans la globalité toute la trilogie. C'est une saga que je ne peux que vous conseiller de lire. On passe un excellent moment avec les Lesath ! Une famille hors du commun, un univers fantastique absolument génial et très abouti, des personnages attachants, j'ai adoré Élias, ce petit bonhomme qui est fantasque et touchant, Lazare bien plus sympathique qu'il n'y parait, Charlotte qui a le don pour attirer les ennuis et puis Adam ❤. Oui, bon, Adam c'est le héros, le fiancé parfait, enfin, si on occulte son "métier" ! Bref, lisez cette trilogie !!




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...