mercredi 29 juin 2022

Blackwater - T1


Lecture terminée le 29 juin 2022 : Blackwater
Tome 1 : La crue de Michael McDowell (Monsieur Toussaint Louverture éditions)

Pâques 1919, alors que les flots menaçant Perdido submergent cette petite ville du nord de l'Alabama, un clan de riches propriétaires terriens, les Caskey, doivent faire face aux avaries de leurs scieries, à la perte de leur bois et aux incalculables dégâts provoqués par l'implacable crue de la rivière Blackwater.
Menés par Mary-Love, la puissante matriarche aux mille tours, et par Oscar, son fils dévoué, les Caskey s'apprêtent à se relever… mais c'est sans compter l'arrivée, aussi soudaine que mystérieuse, d'une séduisante étrangère, Elinor Dammert, jeune femme au passé trouble, dont le seul dessein semble être de vouloir conquérir sa place parmi les Caskey.




Un moment troublant à Perdido !

Cela fait des semaines que la vague Blackwater submerge les réseaux sociaux. Comment passer à côté de cette saga en 6 tomes signée Michael McDowell et rééditée par Monsieur Toussaint Louverture. Les couvertures sont superbes et attirent irrémédiablement l'œil.

Alors oui, j'ai moi aussi succombé à ce premier tome.

Lorsque l'histoire débute, nous sommes en 1919 dans une ville du nom de Perdido. Elle vient d'être confrontée à des terribles inondations qui ont ravagé toute la ville. Des habitations en passant par les commerces et autres scieries qui font vivre les familles.

Oscar Caskey fils d'une riche famille, va faire une rencontre troublante. Une jeune femme Elinor Dammert qui n'est pas du coin, aurait semble-t-il, passée plusieurs jours prise au piège des eaux dans une chambre d'hôtel.

Dès le début, le récit est sombre et mystérieux. En seulement quelques pages, l'auteur installe une atmosphère troublante. Elinor est bien entendu le centre du mystère. Comment est-elle arrivée là ? Pourquoi paraît-elle si étrange au début du récit ? Plusieurs événements notamment en lien avec le milieu aquatique sont très étranges. Nous laissant entrevoir la part fantastique et un peu horrifique du roman.

Mais au delà de cet aspect là, c'est aussi une histoire de famille, de la famille Caskey. Mary-Love la mère qui veut tout régenter, James l'oncle, à l'épouse très mal vue. Et Oscar bien sûr qui sera le lien principal avec Elinor.

Ce premier tome est assez court. Le début d'une saga très mystérieuse. J'ai bien aimé découvrir la plume de l'auteur. Je tenterai sans doute le tome suivant.








lundi 20 juin 2022

Les MacCoy-T2


Lecture terminée le 20 juin 2022 : Les MacCoy

Tome 2 : L'Ours et le Taureau de Alexiane Thill (Hugo poche - New Romance éditions)

Après avoir découvert le terrible secret de Caleb MacCoy, Phèdre a rejoint le château de Dunvegan pour enfin prendre possession de l'héritage de son père. Désormais à la tête des MacLeod, elle découvre la vie de chef de clan... Mais sa position est fragile : depuis son fief d'Inveraray, le bourreau de son enfance, Henry Campbell, est à l'affût de la moindre opportunité pour la faire chuter...
Et pour cela, il est prêt à se servir de Caleb. Car aux yeux des clans, Phèdre est toujours la Pupille de ce dernier, et elle est donc censée respecter ses ordres...







Retour en Écosse avec les MacCoy et les MacLeod !

Lorsque ce second tome débute, deux mois se sont écoulés depuis les événements qui ont eu lieu dans la demeure du Duc D'Argyll. Phèdre a retrouvé Dunvegan et des membres de son clan. Son château est à reconstruire et ses relations avec les habitants de l'île aussi.

Caleb quant à lui se tient informé de ce qui se passe sur l'île de Skye. Bientôt, il va être confronté à un nouveau problème impliquant un autre clan, et visant directement le sien. De surcroît, Victor Campbell le fils d'Henry a des exigences pour le moins abjectes qu'il tend bien faire respecter à Caleb grâce à son statut de Tuteur de Phèdre.

Phèdre envisage un temps une alliance avec un clan, mais c'est sans compter sa répudiation qu'elle n'a pas fait valoir. Voilà donc les deux chefs de clan dans une situation délicate.

Petit à petit, les secrets de chacun sont révélés. Je me doutais un peu de la vérité sur la situation de Caleb et Alexander MacLeod. En se faisant confiance, ils peuvent tous les deux faire front commun contre leurs ennemis.

Ce second tome est à la hauteur du premier. Des complots entre Clans, une guerre de pouvoir, des vengeances et une histoire de promesse, de loyauté et d'amour !

J'ai beaucoup aimé cette lecture. Petit pavé de plus de 700 pages qui se tournent toutes seules. Un univers génial, un lieu superbe, des personnages aussi charismatiques qu' attachants.





 

dimanche 5 juin 2022

Noir comme la mer


Lecture terminée le 5 juin 2022 : Noir comme la mer

De Mary Higgins Clark (Le livre de Poche éditions)

La croisière promettait d'être sublime. Mais peu après avoir levé l'ancre, le luxueux Queen Charlotte est le théâtre d'un mystérieux assassinat : celui de lady Em, une riche octogénaire. Et son inestimable collier d'émeraudes, censé avoir appartenu à Cléopâtre, a disparu... Le coupable est à bord, sans aucun doute. Mais qui est-ce ? Son assistante, apparemment dévouée ? Le jeune avocat qui voulait persuader lady Em de rendre le collier à l'Égypte, son propriétaire légitime ? Ou Célia Kilbride, l'experte en pierres précieuses qui s'était liée avec la vieille dame ? La liste des suspects s'allonge au fur et à mesure que le Queen Charlotte fend les flots et que la croisière tourne au drame.







Citation :

« Tandis qu'ils se dispersaient en se souhaitant "bon voyage" avec chaleur, aucun de ces passagers ne pouvait se douter qu'au moins l'un d'entre eux n'attendait pas Southampton en vie.»

Bienvenue à bord du Queen Charlotte pour une croisière mortelle !

Le Queen Charlotte est un bateau de croisière transatlantique qui est comparé au Queen Mary ou au Titanic. Il peut embarquer 100 passagers et son équipage est de 85 personnes. C'est un bateau des plus luxueux. Chaque cabine a son balcon privé. À bord, vous ne manquerez de rien. Conférences par des spécialistes, spectacles dignes de Broadway, des chefs concoctent des repas comme dans les plus grands restaurants.

L'histoire nous embarque avec les autres passagers pour le voyage inaugural. Il y a une foule de personnages. Un couple qui a gagné à la loterie, un conférencier de Shakespeare, une gemmologue réputée, une femme qui cherche un mari, une riche octogénaire qui a en sa possession un collier qu'on dit avoir appartenu à Cléopâtre d'une grande valeur, un voleur de bijoux recherché par Interpol, et d'autres encore.

On suit tous les personnages, alternant les points de vue au cours des chapitres. Et alors que nombre de personnages auraient une raison de vouloir attenter à la vie de Lady Emily Haywood, voilà qu'elle est retrouvée morte.

Mary Higgins Clark avance ses pions de telle manière que nous ne savons pas qui est le coupable. Plusieurs d'entre eux ont des mobiles pour commettre le crime. Mais nous savons bien qui en est à l'origine sans pour autant connaître son identité.

L'autrice prend le temps de nous faire connaître les personnages, avant que différents méfaits se produisent.

J'ai retrouvé ici, ce qui me plaît tant dans les livres de Mary Higgins Clark, des personnages travaillés, des personnalités différentes, un cadre somptueux et un crime à résoudre. Une très bonne lecture.

Alors si vous aimez les croisières, embarquez à bord du Queen Charlotte pour une traversée mortelle signé de la reine du suspense !











 



lundi 23 mai 2022

Nos petites inconséquences





Départ pour un mariage en 4L avec un inconnu !


Lorsque l'histoire débute, on fait la connaissance de France, cette jeune femme vit depuis quelques temps à Los Angeles. Mais elle a décidé de rentrer en France. Et voilà que son meilleur ami, Jules lui annonce qu'il va se marier. C'est assez soudain, il ne connaît sa fiancée que depuis 3 mois. Pire encore, France voulait lui avouer ses sentiments et la voilà prise de court.


Pour couronner le tout, ce n'est pas Jules qui vient la chercher à l'aéroport mais un ami de la future mariée, Émile. Après quelques jours, les voilà tous les deux en route pour le mariage dans la vieille 4L de la future mariée Cécile.


L'histoire partait plutôt bien, une rencontre qu'ils n'attendaient pas, un 14 juillet dans un endroit sympa. France et Émilie font peu à peu connaissance et ça matche plutôt bien entre eux. Sauf que, j'ai eu du mal avec le vocabulaire. Oui, il est évident que les personnages doivent exprimer leurs sentiments et émotions mais certains mots dans un roman je ne trouve pas cela très élégant. Ça n'enlève rien au faite que l'histoire de base est sympa, du départ jusqu'au mariage mais ça m'a gêné dans le contexte et ça m'a fait sortir de ma lecture. Peut-être aussi que je m'attendais à une romance romantique, vu la couverture.


Cependant, c'est mon avis personnel, à chacun son ressenti.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...